DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ami d'Obama par qui la polémique arrive

Vous lisez:

L'ami d'Obama par qui la polémique arrive

Taille du texte Aa Aa

Henry Louis Gates, éminent professeur à Harvard, accuse la police de racisme après avoir été interpellé dans sa propre maison, dont il venait de forcer la serrure grippée. Sa voisine l’avait pris pour un cambrioleur.

La police de Cambridge, dans le Massachusetts, assure avoir agi dans les règles. “Je crois que le sergent Crowley s’est comporté d’une façon cohérente avec sa formation et avec les normes nationales de mise en application de la loi. Je ne crois pas qu’il ait eu des motivations racistes,” a déclaré son chef à la presse. Mais voilà, Barack Obama a choqué en qualifiant cette arrestation de stupide. “Je dois dire que je suis surpris par la controverse suscitée par ma déclaration, parce que je pense que mon commentaire allait de soi : vous n’avez probablement pas besoin de menotter un homme d’un certain âge, qui marche à l’aide d’une canne et qui est dans sa propre maison,” s’est justifié le locataire de la Maison blanche. La police soutient que l’universitaire a d’abord refusé de justifier son identité. Nombre d’observateurs reprochent au Président américain d’avoir réagi sans connaître les deux versions de l’histoire.