DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Etats-Unis et la Géorgie sont toujours de grands amis

Vous lisez:

Les Etats-Unis et la Géorgie sont toujours de grands amis

Taille du texte Aa Aa

Joe Biden l’a réaffirmé hier à Tbilissi. Le vice-président américain a rencontré les différents camps politiques géorgiens. A tous, il a redit son attachement à une relation amicale et alliée entre Washington et Tbilissi, et devant le parlement géorgien il a appuyé la Géorgie dans l’un de ses plus précieux desseins: “Nous comprenons que la Géorgie aspire à rejoindre l’OTAN. Nous soutenons pleinement cette aspiration”.

Joe Biden a rappelé la position américaine, sans équivoque, au sujet du conflit avec la Russie sur les deux provinces géorgiennes séparatistes: “Nous ne reconnaîtrons pas l’Abkhazie et l’Ossétie du sud comme des Etats-indépendants… Et nous appelons le reste du monde à ne pas les reconnaître non plus.” A l’approche du premier anniversaire de la guerre éclair qui les a opposés en août 2008 en Ossétie du Sud, la Géorgie s’estime toujours menacée par la Russie, alors que Moscou affirme que les Géorgiens cherchent à se réarmer et préparent des actes de provocation. Une tension qui oblige la diplomatie américaine à jongler entre son soutien à Tbilissi et les efforts de rapprochement avec le Kremlin. L’Union européenne, pour sa part, devrait proroger la semaine prochaine pour un an sa mission d’observation en Géorgie. On parle à présent d’une participation américaine.