DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les incendies continuent en Corse et en Sardaigne, accalmie en Espagne

Vous lisez:

Les incendies continuent en Corse et en Sardaigne, accalmie en Espagne

Taille du texte Aa Aa

Les pompiers espagnols commencent à venir à bout des incendies qui ravagent la moitié est du pays depuis le début de la semaine. Une douzaine de feux sont toujours actifs mais sous contrôle ou sur le point de l‘être.

C’est la province d’Aragon qui a payé le plus lourd tribut aux flammes: plus de 10.000 hectares consumés, des dégâts matériels et la mort d’un pompier dans la province de Teruel. Cinq autres soldats du feu sont morts en Catalogne, dans la province de Taragon. Ce samedi matin, un incendiaire présumé a été arrêté par la police.

Au total, avec près de 20.000 hectares de végétation partis en fumée, l’Espagne reste le pays le plus touchée d’Europe du Sud. Difficile encore de dénombrer les habitations détruites, mais les témoignages se succèdent. Cette habitante de Montoro en Aragon explique qu’elle a perdu toute sa plantation d’amandiers, que tout a brûlé. Complètement abattu cet homme demande :“Que peut-on faire ? Attendre 30 ans que ça repousse ?” En Italie, dans l‘île de Sardaigne, les feux continuent leur progression. Ils ont fait deux victimes jeudi. Et la Sicile est à son tour la proie d’un incendie. En France, dans l‘île de beauté, le plus important des trois foyers qui ont débuté jeudi continue d’avancer à une vitesse vertigineuse. 5.000 hectares ont déjà été ravagés. Au nord-est de Sartène, en Corse-du-sud, les pompiers se déploient dans une zone très escarpée, alors que le vent se renforce.

Une quinzaine de maisons et une soixantaine de voiture ont brûlé. Cet homme a tout perdu: “Je suis ruiné, ruiné! Il me reste ce pull et mes chaussures, c’est tout, voilà, et les yeux pour pleurer”.

Vendredi et ce samedi, la police a arrêté deux incendiaires présumés à leurs domiciles à Bastia. Le gouvernement français a rappelé les sanctions encourues : au minimum 15 ans de prison et 150.000 euros d’amendes.