DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama éteint la polémique qu'il a lui-même allumée

Vous lisez:

Obama éteint la polémique qu'il a lui-même allumée

Taille du texte Aa Aa

Une tempête dans un verre d’eau, et pourtant, Barack Obama lui-même a du rectifier le tir. Cet homme, professeur émérite à Harvard et ami du président américain, a été arrêté alors qu’il était entré par effraction chez lui. Une arrestation qualifiée de stupide par Barack Obama… qui s’est expliqué devant la presse :

“Comme cela a enflé et que bien-sûr j’y suis pour quelque chose, je veux souligner qu’en choisissant ces mots j’ai malheureusement donné l’impression que je vilipendais la police de Cambridge et le sergent Crowley spécifiquement… J’aurais ou m’exprimer différemment”. Henry Gates a été arrêté, sur dénonciation d’une voisine qui l’a pris pour un voleur, car il avait enfoncé la porte de chez lui, ayant oublié ses clés. Une affaire qui en serait peut-être restée là si Barack Obama ne s’en était pas mêlé. Et qui rappelle qu’aux Etats-Unis les questions raciales restent des sujets extrêmement sensibles.