DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

900 emplois pourraient être supprimés dans le whisky en Ecosse

Vous lisez:

900 emplois pourraient être supprimés dans le whisky en Ecosse

Taille du texte Aa Aa

C’est tout un symbole qui pourrait disparaître… et ça les Ecossais ne l’acceptent pas.

Une grande manifestation a eu lieu hier contre la fermeture de deux sites de production de whisky hier en Ecosse. Le groupe Diageo a en effet annoncé son intention de fermer deux usines Johnnie Walker… A la clé, la suppression de 900 postes. Alex Salmond, Premier ministre écossais : “Le succès du whisky dépend de son intégrité, de sa provenance, de sa réputation. Je pense que l’on doit donc dire à Diageo “Vous allez nuire à cette réputation et nuire à vos affaires si vous tournez le dos à une communauté comme Kilmarnock”. Dans cette petite ville seulement, 700 emplois doivent être supprimés. “Deux milliards et demi d’euros de profit l’année dernière, explique ce représentant syndical. Ils n’ont aucune raison de faire du tort comme ils l’ont prévu aux familles et aux communautés… Nous ne l’acceptons pas”. Une pétition contre la fermeture du site de mise en bouteille de Kilmarnock, qui tourne depuis 1820, et de la distillerie de Glasgow, a réuni plus de 10.000 signatures. Si le plan est finalement mise en place, 400 emplois devraient tout de même être créés sur un autre site d’Ecosse. Diageo est le leader mondial des alcools et spiritueux, il possède notamment Smirnoff, J&B, ou Guiness.