DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux morts après un match de football au Honduras

Vous lisez:

Deux morts après un match de football au Honduras

Taille du texte Aa Aa

Deux morts et 15 blessés, c’est le tragique score du match de football hier soir à Tegucigalpa. Un derby opposait Olimpia et Motagua, les équipes rivales de la capitale du Honduras. Après un match nul, les supporters des deux camps se sont violemment affrontés pendant une dizaine de minutes à la sortie du stade, jusqu‘à l’arrivée de la police.

Les victimes ont été tuées par balle ; selon les pompiers les supporteurs ont échangé des tirs, y compris à l’arme automatique. La police a fait feu elle aussi. Rien ne permet de conclure que ces affrontements sont liés à la crise politique qui secoue le petit pays d’Amérique centrale depuis un mois. Le 28 juin le président du Honduras était chassé par un coup d’Etat. Hier Manuel Zelaya a appelé les militaires de son pays à se rebeller contre ceux qui l’ont déchu.