DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres change de cap en Afghanistan

Vous lisez:

Londres change de cap en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

L’offensive britannique dans la province du Helmand en Afghanistan est terminée. L’opération “Griffe de panthère”, lancée le 23 juin dernier, passe dans sa deuxième phase, qui consiste à occuper le terrain.

Les 3.000 soldats britanniques envoyés dans cette province pour lutter contre les talibans ont désormais pour mission de sécuriser la région à quelques semaines des élections générales afghanes. “Nous mettons en place des checkpoints” explique un soldat. “Nous venons juste de contrôler tous les véhicules pour voir s’ils n’abritent pas une bombe, des armes, ou un kamikaze. Nous rendons cette zone sûre pour les habitants et nos troupes.” La situation sur le terrain est dangereuse. Depuis début juillet, 20 soldats britanniques ont été tués. Le Premier ministre britannique Gordon Brown fait face à une importante pression politique. Gordon Brown doit expliquer le bénéfice de ces sacrifices: “Ce que nous avons fait, c’est rendre cette province plus sûre pour ses 100.000 habitants. Nous avons repousser les Talibans, mais aussi commencer à briser le lien de la terreur qui relie les montagnes afghanes et pakistanaises aux rues de Grande-Bretagne.” Ce lundi matin, le chef de la diplomatie britannique a également présenté la nouvelle stratégie de son pays pour l’Afghanistan au siège de l’OTAN à Bruxelles. Londres appelle notamment le gouvernement de Kaboul à pactiser avec les talibans qui renonceraient à la violence. Un premier accord de cessez-le-feu aurait déjà été signé.