DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incendies aux portes d'Athènes

Vous lisez:

Incendies aux portes d'Athènes

Taille du texte Aa Aa

Deux foyers se sont déclarés ce mardi à une vingtaine de kilomètres de la capitale grecque, dans la banlieue nord. Les autorités ont été obligées de fermer partiellement l’autoroute qui relie Athènes à son aéroport international. Trois avions bombardiers d’eau et deux hélicoptères combattent les flammes, attisées par de forts vent.

Dimanche, déjà, une cinquantaine de feux de forêt s‘étaient déclarés à travers la Grèce. Le plus important, sur l‘île de Zakynthos, avait pris au piège environ 70 vacanciers qui avaient dû être évacués par bateau. En France, en Corse-du-sud, les pompiers, qui se battent depuis cinq jours sur le terrain, ont appris que deux des leurs, de jeunes pompiers volontaires, avaient allumé plusieurs incendies. Les deux hommes sont en garde-à-vue. Au total, huit personnes ont été arrêtées en Corse. Parmi elles, figurent deux éleveurs, qui ont été condamnés hier à 2 ans et 8 mois de prison ferme pour destructions volontaires par incendies. Le feu d’Aullène a brûlé 3.500 des 6.000 hectares de maquis et forêt dévastés en Corse-du-Sud. Dans l’ouest de l’Espagne, les habitants de Las Hurdes en Estrémadure ont commencé à regagner leur domicile. 500 personnes avaient été évacuées. L’incendie est sous contrôle et ne représente plus de danger. Le feu a ravagé 3.000 hectares dans cette région. Environ 20.000 hectares de végétation sont partis en fumée depuis la semaine dernière en Espagne.