DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Merce Cunningham, l'Einstein de la danse, tire sa révérence

Vous lisez:

Merce Cunningham, l'Einstein de la danse, tire sa révérence

Taille du texte Aa Aa

L’une des figures majeures de la danse contemporaine s’est éteinte dans la nuit de dimanche à lundi. L’Américain Merce Cunningham n’avait cessé, depuis les années 50, de réinventer les codes du ballet.

Dans sa conception de la chorégraphie, le danseur ne se déplace plus en fonction du centre de la scène, il devient lui-même le centre. Il fonde en 1953 la Merce Cunningham Company au Black Mountain College, en Caroline du Nord. Il continuera de diriger sa troupe jusqu‘à sa mort, à 90 ans, depuis son fauteuil roulant. Merce Cunningham a travaillé avec des peintres mais aussi des vidéastes. Perpétuel novateur, il fait entrer les nouvelles technologies dans ses créations dès les années 70. Ses spectacles étaient un jeu de hasard où l’ordre, la durée des séquences, le nombre et le rôle des danseurs étaient quelques fois livrés à un simple jeu de dés. Une révolution qui lui valu longtemps les sifflets et l’incompréhension du public.