DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : manifestations réprimées dans un cimetière et dans un lieu de prière à Téhéran

Vous lisez:

Iran : manifestations réprimées dans un cimetière et dans un lieu de prière à Téhéran

Taille du texte Aa Aa

Il était impossible pour des opposants de se recueillir et de manifester dans le cimetière de Beheshte Zahra à Téhéran sans être harcelé par la police ce jeudi.

D’après des témoins les forces de l’ordre ont arrêté plusieurs personnes. Cette vidéo amateur montre des centaines d’Iraniens rassemblés pour rendre hommage aux victimes de la répression après l‘élection contestée du 12 juin. Le chef de l’opposition Mir Hossein Moussavi, qui a été officiellement battu à la présidentielle, s’est rendu sur place et a été contraint par les policiers de quitter le cimetière. La cérémonie était particulièrement organisée pour rendre hommage à Neda Agha Soltan, une jeune femme tuée par balles le 20 juin Après le cimetière, des milliers de manifestants se sont réunies au Grand Mossala, un lieu de prière à ciel ouvert. Un site où les autorités avait interdit la cérémonie de deuil. Selon des témoins, la police a frappé les manifestants et fait usage de gaz lacrymogène. Des Iraniens défilaient également sur une artère qui traverse la capitale et qui a été le théâtre de nombreuses manifestations.