DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moldavie : le jeu des alliances commence

Vous lisez:

Moldavie : le jeu des alliances commence

Taille du texte Aa Aa

Cette fois, la victoire ne file pas entre les doigts de l’opposition en Moldavie. Elle semble en passe de former une coalition anti-communiste après les élections législatives d’hier, les deuxièmes en 4 mois. Les déclarations allaient en tout cas dans ce sens aujourd’hui. Selon des résultats quasi complets, les 4 principales formations de l’opposition totalisent plus de 50% des suffrages.

“J’espère qu’au moins cette fois, le parti communiste va montrer qu’il a de la maturité et qu’il comprend l’intérêt national, qu’il va accepter sa défaite, céder le pouvoir d’une manière démocratique, conformément à la législation actuelle, et devenir un parti de l’opposition”, déclarait ce jeudi Vlad Filat, le dirigeant des Libéraux Démocrates. Le parti communiste du président Vladimir Voronine est, certes, arrivé en tête des élections. Mais il est affaibli par rapport au même scrutin du 5 avril. Ce qui n’a pas empêché Voronine de parler de “victoire convaincante” et d’indiquer que son parti était prêt au dialogue. Le scrutin a mobilisé davantage d‘électeurs, soucieux de sortir leur pays de l’impasse. Mais le coeur du problème demeure : ni l’opposition ni les communistes n’ont la majorité pour élire seuls un nouveau chef de l‘état.