DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat de Majorque : Zapatero dénonce un "acte infâme"

Vous lisez:

Attentat de Majorque : Zapatero dénonce un "acte infâme"

Taille du texte Aa Aa

C’est aujourd’hui que doivent avoir lieu les funérailles des deux policiers espagnols tués ce jeudi dans un attentat à Majorque, dans les Baléares. Diego Salva et Carlos Garcia sont morts suite à l’explosion d’une bombe placée sous leur voiture. Quelques minutes plus tard, toujours à Majorque, une autre bombe, également placée sous un véhicule, a pu être désamorçée avant qu’elle n’explose.

Ces opérations n’ont pas été revendiquées, mais les soupçons se sont immédiatement portés vers l’ETA. L’organisation terroriste basque commémore ce vendredi le cinquantième anniversaire de sa création. En tout cas, José Luis Rodríguez Zapatero, le chef du gouvernement espagnol, a aussitôt accusé l’ETA. “Je tiens à exprimer ici le sentiment de tous les citoyens, dit-il. Et le Premier ministre de condamner un “acte infâme, avec beaucoup de douleur et beaucoup de colère, mais aussi avec beaucoup de détermination et de fermeté”. “Les pensées du gouvernement et de tous les Espagnols vont vers les familles, les amis et les collègues des victimes”, a-t-il commenté.