DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef de la secte islamiste tué au Nigéria

Vous lisez:

Le chef de la secte islamiste tué au Nigéria

Taille du texte Aa Aa

Les islamistes radicaux sont en fuite au Nigéria. L’armée a tué le chef de la secte Boko Haram, à l’origine des violences qui secouent le pays depuis dimanche. Mohamed Yussuf était le chef spirituel de ce mouvement qui se dit proche des Talibans afghans. Il a été capturé ce jeudi puis abattu. Les affrontements entre les forces de l’ordre et les rebelles islamistes ont fait plus de 600 morts en cinq jours: les heurts ont débuté dans le nord du Nigéria, particulièrement dans quatre régions.

Les membres de cette secte dont le nom signifie “l‘éducation occidentale est un pêché” avaient tenté d’attaquer un poste de police dans l’Etat de Bauchi. Plus de 50 personnes avaient été tuées ce jour-là. Les stigmates des combats sont toujours visibles, surtout à Maiduguri, le bastion des rebelles. L’armée a pilonné la ville, dans la nuit de mercredi à jeudi, obligeant les civils à fuir ou à rester cloîtrés chez eux.