DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plus d'un milliard prêté à l'Ukraine pour éviter une crise du gaz

Vous lisez:

Plus d'un milliard prêté à l'Ukraine pour éviter une crise du gaz

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne ne veut pas d’une nouvelle crise du gaz, elle sécurise donc ses approvisionnements en tendant la main à l’Ukraine. Kiev a obtenu plusieurs prêts des institutions financières européennes pour restructurer son secteur gazier et augmenter ses stocks avant l’hiver. Les 27 veulent ainsi limiter les risques de pénurie.

“Bien sûr, nous ne pouvons pas avoir de garanties absolues qu’il n’y aura pas de nouvelle crise” a indiqué Mark Gray, porte-parole de la Commission européenne. “Mais ce que l’on peut dire, c’est qu‘à travers ce travail de la Commission et des institutions financières internationales, nous avons réduit de manière significative la possibilité d’une future crise”. Une première enveloppe de 570 millions d’euros va être débloquée cette année par la Banque mondiale et la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD). Viendront s’ajouter 640 millions d’euros en 2010, prêtés par la Berd et la Banque européenne d’investissement. Tous ces fonds sont bien destinés à assurer le transit du gaz de la Russie vers l’Union européenne, et non à régler la facture de près de 500 millions d’euros que Kiev doit à Gazprom pour son approvisionnement national. Moscou fournit un quart des besoins en gaz des 27, 80% transitent par l’Ukraine.