DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Khatami dénonce le procès des manifestants

Vous lisez:

Khatami dénonce le procès des manifestants

Taille du texte Aa Aa

Plusieurs Iraniens ont été jugés hier par le tribunal révolutionnaire de Téhéran pour avoir contesté la réelection du président Mahmoud Ahmadinejad: des hommes et des femmes plus ou moins connus, parmi lesquels des membres de l’opposition accusés de troubles à l’ordre public et d’atteinte à la sécurité de l’Etat, des crimes passibles de cinq ans de prison, voire de la peine de mort si les accusés sont considérés comme des “ennemis de Dieu”.

Un procès très critiqué par l’ancien président Mohammad Khatami qui n’hésite pas, sur son site internet, à parler de “mise en scène”. Il ajoute que les aveux obtenus dans ces conditions n’ont aucune crédibilité. L’ancien président réformateur iranien estime que ce procès est “contraire à la constitution”. Durant la campagne présidentielle, il a toujours soutenu le candidat Moussavi à
la tête de l’opposition.

Les personnes jugées depuis hier ont activement participé aux manifestations du mois de juin pour dénoncer les fraudes lors du scrutin. Ce mouvement de contestation aurait fait 30 morts, selon les chiffres officiels, 250 personnes seraient toujours derrière les barreaux.