DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

HSBC, Barclays: L'activité banque d'investissement

Vous lisez:

HSBC, Barclays: L'activité banque d'investissement

Taille du texte Aa Aa

L’activité banque d’investissement a dopé les résultats d’HSBC et de Barclays au premier semestre. Première banque européenne, HSBC a finalement évité les pertes. Son bénéfice net a certes fondu de moitié mais ressort à 2,3 milliards d’euros.

Chez Barclays, la deuxième banque britannique, le résultat avant impôt est inférieur aux attentes mais tout de même en hausse de 8% à 3.5 milliards d’euros. Les analystes saluent le rachat d’actifs de Lehman Brothers et se montrent plutôt optimistes. “Il nous reste encore à gérer les effets de la récession, explique Richard Hunter, analyste financier britannique, aussi bien sur le front des particuliers que des entreprises et bien sûr, il est probablement juste de dire que le pire est passé pour les banques mais il est trop tôt pour dire qu’elles sont totalement sorties d’affaire.” Pointée du doigt, la banque de détail, une activité en berne dans les deux établissements. La confiance n’est pas encore restaurée sur le marché du crédit comme le déplore Stephen Alambritis de la Fédération britannique des PME. “Nous avons encore l’impression qu’ils ne jouent pas le jeu en termes de crédit aux petites entreprises. Ils commencent à lâcher de l’argent mais en rechignant. Ils fixent des intérêts bien supérieurs au taux directeur d’0,5%.” A noter que les résultats sont encore plombés par des provisions importantes pour pertes et créances douteuses.