DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rembourser des subventions indues ? "Jamais !" répondent les agriculteurs français

Vous lisez:

Rembourser des subventions indues ? "Jamais !" répondent les agriculteurs français

Taille du texte Aa Aa

Une facture salée et qui risque de provoquer des remous pour les producteurs de fruits et légumes français. Bruxelles exige qu’ils remboursent environ 500 millions d’euros d’aides publiques versées par Paris. Pour la Commission européenne, ces aides, consenties entre 1992 et 2002, étaient illégales car elle ont faussé la concurrence.

Bruno Lemaire, ministre français de l’Agriculture : “Nous allons négocier sur plusieurs points. D’abord négocier sur le montant exact; il y a des aides là dedans dont j’estime qu’elle ne sont pas illégales, donc je souhaite réduire la facture de façon que nous remboursions ce qui est effectivement illégal”. Frappés de plein fouet par la baisse des prix des fruits et légumes, les producteurs refusent d’ores et déjà de s’acquitter de la facture. Yves Aris, Secrétaire général de la FDSEA : “Il est hors de question qu’on rembourse. Et puis d’un autre coté s’il fallait rembourser, il faut qu’on nous explique sous quelle forme on va pouvoir le faire, vu la crise qui traverse en ce moment toutes les filières de fruits et légumes” Les agriculteurs ont multiplié les manifestations ces derniers jours comme ici près de Perpignan et promettent un été brûlant si le ministre met à exécution sa menace de remboursement.