DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Australie : pas de niveau d'alerte supplémentaire

Vous lisez:

Australie : pas de niveau d'alerte supplémentaire

Taille du texte Aa Aa

Une vigilance maintenue mais pas de panique : c’est le message que les autorités australiennes ont voulu faire passer après l’arrestation de 4 terroristes présumés.

Elle n’ont mis en place aucun dispositif supplémentaire à ceux déjà existants pour prévenir d‘éventuels attentats. ‘‘Les événements qui ont eu lieu aujourd’hui ne justifient aucun changements dans notre niveau d’alerte terroriste national, qui reste fixé à ‘‘medium’‘. Comme c’est le cas depuis le 11 septembre 2001 après les attentats aux Etats-Unis’‘, a affirmé Kevin Rudd, le Premier ministre australien. Les terroristes présumés sont d’origine somalienne et libanaise. La communauté somalienne d’Australie dont certains membres craignent d‘être stigmatisés. ‘‘Lorsque j’irai travailler demain, que vont me dire mes amis ? Ils vont penser que je suis un terroriste et ils ne me parleront plus comme avant’‘, pense un homme. Avant qu’un autre ne surrenchérisse : ‘‘J’ai peur que mon peuple souffre. J’ai peur pour ce que vous, les médias, vous appelez les Australiens d’origine somalienne.’‘ La police n’a pas exclu de procéder à d’autres arrestations en lien avec cette affaire. L’Australie n’a jamais été frappée, sur son sol, par des extrêmistes islamistes.