DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le nouveau proces Politkovskaia interrompu jusqu'à vendredi

Vous lisez:

Le nouveau proces Politkovskaia interrompu jusqu'à vendredi

Taille du texte Aa Aa

Le nouveau procès Politkovskaia qui s‘était ouvert ce matin, a été interrompu jusqu‘à vendredi. Le juge dira alors si l’affaire est renvoyée au parquet, autrement si une nouvelle enquête est ouverte, ce que réclament les parties civiles et la défense.

Les trois accusés avaient été acquittés lors d’un premier procès en février, faute de preuve suffisante. Et la Cour suprême avait ensuite annulé le verdict, en raison de violations de procédures. Un procès ou seuls les petits bras sont en cause. Deux frères tchétchènes accusés d’avoir surveillé la journaliste, leur frère Roustam, toujours en fuite, qui l’aurait executée dans l’entrée de son immeuble. Un troisième homme, un ex-policier qui aurait assuré la logistique. Mais plus de deux ans et demi après la mort d’Anna Politkovskaia, aucun commanditaire n’a été identifié et l’amertume est grande en Russie. Le rédacteur en chef de Novaia Gazeta, ou travaillait la journaliste a souligné ce paradoxe qui veut qu’en Russie, les assassins des journalistes se sentent plus protégés que les journalistes eux mêmes, “ une ambiance d’impunité qui multiplie les attaques “ a-t-il dit. Dernière en date, celle le 15 juillet contre Natalia Estemirova. L’assassinat de la militante russe des droits de l’homme en Tchétchénie a provoqué une nouvelle onde de choc. Une quarantaine de journalistes auraient ainsi été tués en Russie depuis 1993, sans qu’aucun commanditaire n’ait été arrété.