DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

64 ans après Hiroshima, le Japon rêve d'un monde sans nucléaire

Vous lisez:

64 ans après Hiroshima, le Japon rêve d'un monde sans nucléaire

Taille du texte Aa Aa

Des prières silencieuses en hommage aux Hibakusha. Le nom donné aux survivants de la bombe atomique larguée sur Hiroshima.

50 000 personnes se sont réunies aujourd’hui au coeur de la ville martyr. 64 ans jour pour jour après l’attaque américaine. Parmi elles, le Premier ministre japonais Taro Aso et les représentants de 60 pays. La cérémonie avait lieu à proximité du dôme de Genbaku. Le seul bâtiment qui est resté debout le 6 août 45, après l’explosion de la bombe. ‘‘Le Japon est le seul pays au monde qui a été victime de la bombe atomique, a déclaré le Premier ministre. Les souffrances d’Hiroshima et de Nagasaki ne doivent pas se répéter. Et je promets que le Japon sera à l’avant-garde de la communauté internationale pour l’abolition des armes nucléaires et la réalisation de la paix éternelle. ‘’ Le maire d’Hiroshima a lui réclamé la destruction de toutes les armes nucléaires d’ici 2020 et demandé de suivre Barack Obama qui a appelé à agir pour un monde dénucléarisé. Une position qui fait débat, même parmi les anciens soldats qui ont participé au largage de la bombe atomique. 140 000 personnes étaient mortes à Hiroshima… Trois jours avant une deuxième attaque sur Nagasaki qui avait tué 70 000 personnes. Depuis, le Jpaon est devenu un pays officiellement pacifiste.