DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Projets de gazoduc : Ankara signe pour South Stream après son feu vert au concurrent Nabucco

Vous lisez:

Projets de gazoduc : Ankara signe pour South Stream après son feu vert au concurrent Nabucco

Taille du texte Aa Aa

Le 13 juillet dernier, la Turquie signait déjà un accord sur un projet de gazoduc, mais il s’agissait du concurrent de South stream, le projet Nabucco, soutenu par la Commission européenne. L’accord a été signé également par plusieurs pays de l’Union.

Lancé en 2002, le projet Nabucco a pris quelques années de retard. Il a subi un coup d’accélérateur avec les crises répétées entre la Russie et l’Ukraine autour du gaz. Ces crises ont eu des répercussions sur l’approvisionnement de plusieurs pays européens et ont alimenté le désir de l’Europe de réduire sa dépendance envers la Russie. Les gazoducs de Nabucco doivent relier les gisements d’hydrocarbures de la mer Caspienne aux marchés européens via la Turquie, la Bulgarie, La Roumanie et la Hongrie. Ils évitent la Russie. La construction de Nabucco, dont le coût est estimé à environ 8 milliards d’euros, commencera en principe en 2011 et s’achèvera en 2014. Sa capacité devrait aller jusqu‘à 31 milliards de m3 par an. Le pipeline sera long de 3300 km. L’objectif du projet South Stream, lui, est à l’opposé de celui de Nabucco. Il s’agit de pérenniser le rôle de la Russie comme premier fournisseur de gaz naturel en Europe. Le gazoduc reliera la Russie à la Bulgarie où il se divisera en une branche Nord-Ouest vers l’Autriche et une branche sud, notamment vers la Grèce et l’Italie. Il évitera l’Ukraine. La mise en exploitation en exploitation est prévue en 2015. Certaines sources estiment le coût de la construction à 10 milliards d’euros. Le début des travaux est prévu fin 2010 début 2011. La capacité du gazoduc pourra atteindre 63 milliards de mètres cube par an. Les consommateurs européens devront faire preuve de patience pour savoir si, une fois concrétisée, cette concurrence entre fournisseurs de gaz, leur sera bénéfique.