DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Statu quo monétaire dans la zone euro et en Grande-Bretagne

Vous lisez:

Statu quo monétaire dans la zone euro et en Grande-Bretagne

Taille du texte Aa Aa

La Banque centrale européenne et la banque d’Angleterre maintiennent leur taux d’intérêts à un niveau historiquement bas, à 1% pour la BCE, 0,5% de l’autre côté de la Manche. Car si les signes de reprises se multiplient, les incertitudes sont encore très nombreuses. “Les derniers chiffres publiés et les sources d’informations suggèrent que l’activité économique va rester faible sur le reste de l’année bien que le rythme de contraction est clairement en train de ralentir.“souligne Jean-Claude Trichet.

La confiance des consommateurs et des entrepreneurs est en hausse dans l’Union européenne. En Grande-Bretagne, cela se traduit notamment par une reprise des ventes dans l’immobilier, mais globalement la consommation reste en berne. D’autre part, plusieurs économistes pointent du doigt les risques de déflation. Les prix à la consommation et à la production continuent de baisser à une cadence record. Mais pour la BCE, c’est à cause de la chute des cours du pétrole. Enfin l’accès au crédit reste problématique. Pour injecter plus de liquidités dans le système, la Banque d’Angleterre a relevé à 175 milliards de livres sterling 205 milliards d’euros son programme de rachat d’actifs. Elle en attend des effets d’ici trois mois.