DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président russe veut enrayer l'hécatombe sur les routes

Vous lisez:

Le président russe veut enrayer l'hécatombe sur les routes

Taille du texte Aa Aa

Dmitri Medvedev a annoncé la prochaine mise en place d’une commission pour la sécurité routière. Il faut dire que le nombre de victimes d’accidents en Russie est très élevé comparé aux autres pays industrialisés. Depuis le début de l’année, plus de 11 000 personnes ont péri. Et cette insécurité routière a un coût économique, que les autorités russes évaluent à 125 milliards d’euros. Cela représente entre autres, les dépenses médicales et les dommages des véhicules et des équipements.

Dmitri Medvedev semble donc vouloir prendre les choses en main. “Selon les résultats d’une étude officielle, affirme-t-il, pratiquement personne, aucune institution ne s’occupe directement de la réglementation de circulation sur les routes municipales et interurbains. C’est pourtant bien dans les villes et les villages que se produisent quasiment les deux tiers des accidents.” Parmi les facteurs d’accidents en Russie, il y a le mauvais état des routes et des véhicules et le taux élevé d’alcoolémie au volant. Le président russe pointe aussi du doigt les auto-écoles, qui, selon lui, délivrent trop souvent les permis de conduire moyennant des pots-de-vin.