DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des patrouilles citoyennes en Italie

Vous lisez:

Des patrouilles citoyennes en Italie

Taille du texte Aa Aa

L’Italie a franchi aujourd’hui un nouveau pas dans la lutte contre l’insécurité. Un décret autorisant les rondes de citoyens dans les moyennes et grandes villes du pays a été signé aujourd’hui, des rondes strictement réglementées qui visent à surveiller la population. Ce renforcement des mesures sécuritaires suscite la controverse.

“Sincèrement ces patrouilles m’effraient, dit une jeune fille, nous avons déjà des soldats, des policiers, je crois que c’est suffisant.” “Je pense que nous devrions trouver une autre sorte de solution, dit cet homme, mais les patrouilles pourraient être une bonne chose, parce qu’avec la violence que l’on voit dans notre société, les citoyens veulent être protégés.” Ces citoyens volontaires pour surveiller la population ne peuvent pas être armés ni appartenir à un parti politique, et leurs déplacements ne s’effectuent qu‘à pied. “C’est juste de la prévention, explique l’un d’eux, nous ne sommes ni des patrouilles, ni des types violents. Sur notre T- shirt vous pouvez lire solidarité et sécurité.” Ces activités de surveillance qui ne se substituent pas au travail de la police sont considérées comme liberticides par l’opposition de gauche, le Vatican les avait condamnées estimant qu’elles représentaient une abdication de l‘état de droit.