DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le procès de Clotilde Reiss s'est ouvert à Téhéran

Vous lisez:

Le procès de Clotilde Reiss s'est ouvert à Téhéran

Taille du texte Aa Aa

La Française de 24 ans est accusée d’avoir rassemblé des informations et encouragé les émeutiers. Avec une employée locale de l’ambassade de France en Iran elle figure parmi les accusés qui ont comparu ce matin pour avoir participé aux manifestations contre le président Ahmadinejad.

Plus d’une centaine d’opposants ont déjà été présentés à la justice début août, ils risquent cinq ans de prison, voire la peine de mort, s’ils sont reconnus coupables d‘être des “ennemis de dieu”. Clotilde Reiss, lectrice de français à l’université d’Ispahan, avait été initialement accusée d’espionnage, pour avoir pris des photos des manifestations avec son portable, et les avoir envoyées en France. Depuis son arrestation le premier juillet, Paris se débat pour la faire libérer.