DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Eta revendique les derniers attentats sanglants

Vous lisez:

L'Eta revendique les derniers attentats sanglants

Taille du texte Aa Aa

Par la voix du quotidien indépendantiste basque Gara, son canal habituel, le groupe terroriste revendique l’attentat contre la caserne de la garde civile à Burgos, le 29 juillet, la bombe devant le siège du parti socialiste à Durango. le 10 juillet. Mais surtout l’attentat à la bombe-ventouse contre la voiture de l’inspecteur Eduardo Puelles, le 19 juin, dans la localité basque d’Arrigorriaga. La victime, tuée sur le coup, est qualifié dans le communiqué, de “tortionnaire méprisable”.

Ces deux jeunes gardes civils ont été tués aussi par l’Eta, dans leur voiture, piégée par une bombe, dans l‘île de Majorque. C‘était il y a 10 jours. Quatre attentats violents et meurtriers en moins de deux mois, l’organisation terroriste que l’on disait affaiblie entend prouver le contraire. Ses sympathisants tentent d’ailleurs de multiplier les manifestations pro-indépendantistes, à l’appel du part interdit Batasuna. Hier à San Sebastian, la police les a violemment repoussés.