DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin de cavale au Maroc après une évasion spectaculaire en Belgique

Vous lisez:

Fin de cavale au Maroc après une évasion spectaculaire en Belgique

Taille du texte Aa Aa

Le troisième malfaiteur qui s‘était évadé d’une prison de Bruges le 23 juillet dernier a été arrêté hier dans l’est du royaume.

Ashraf Sekkaki décrit comme “un des criminels les plus dangereux de Belgique” par Interpol s‘était évadé à bord d’un hélicoptère en compagnie de Mohamed Johry ici en photo et arrêté lui-aussi au Maroc dans la nuit de mercredi à jeudi. Le procureur de Bruges a pris acte de ces arrestations tout en rappelant que les malfaiteurs avaient la nationalité marocaine et qu‘à ce titre ils ne pouvaient pas être extradés en Belgique, la loi marocaine interdisant cette possibilité. Ils devraient toutefois être poursuivis. Le troisième homme, Abdelhaq Melloul Khayari avait été le premier à être interpellé par la police c‘était dimanche dernier à Bruxelles. Leur évasion spectaculaire en hélicoptère avait été facilitée grâce à la complicité d’une jeune belge convertie à l’islam. Cette dernière avait loué l’appareil avant de fuir avec les trois hommes en direction d’Amsterdam.