DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le congrès de la rénovation pour le Fatah


monde

Le congrès de la rénovation pour le Fatah

Les membres du mouvement politique palestinien fondé par Yasser Arafat votaient ce dimanche, à Béthléem en Cisjordanie, pour se choisir un nouveau parlement et un nouvel exécutif.

En jeu pour le Fatah, se débarasser de l’image corrompue et clientéliste de la classe dirigeante du parti, en jeu aussi, le rajeunissement de cette élite, appelée de ses voeux par Mahmoud Abbas, d’ores et déjà reconduit samedi à la tête du Fatah. Les têtes changent, mais le programme du Fatah, lui, ne change pas. Saeb Erekat, responsable des négociations avec Israël : “Le Fatah a rappelé qu’il cherche à obtenir la paix en établissant un état palestinien dont la capitale soit Jerusalem-est, de façon pacifique. Et le Fatah ne tolèrera plus la continuation des activités de colonisation pendant que les négociations continuent”. Dans son manifeste politique, le parti de Yasser Arafat refuse à nouveau la reconnaissance d’Israël en tant qu‘état juif. Le gouvernement israélien a déploré que le progamme du Fatah ne présente pas de nouveauté, encore moins d’assouplissement de sa position.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Téhéran veut juger les leaders de la contestation