DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentats de Majorque : l'enquête progresse peu

Vous lisez:

Attentats de Majorque : l'enquête progresse peu

Taille du texte Aa Aa

La quatrième explosion qui a eu lieu dans un bar à Majorque dimanche était bien un attentat… C’est ce que révèlent les derniers éléments d’enquête de la police espagnole. Il ne s’agirait donc pas d’une fuite de gaz comme annoncé précedemment.

Une bombe aurait ainsi été placée dans les toilettes de ce café de Palma de Majorque. La déflagration s’est produite à midi. Trois autres ont suivi, dans deux restaurants et un centre commercial. A chaque fois, les terroristes ont prévenu de l’imminence d’un attentat et les lieux ont pu être évacués. Six membres présumés de l’ETA sont activement recherchés par la police mais pour l’instant les contrôles policiers systématiques à l’aéroport et aux ports de l‘île, ainsi que le passage au peigne fin des innombrables lieux d’héberbement touristiques, n’ont rien donné. L’utilisation de systèmes d’explosion à retardement ibdique que les terroristes pourraient avoir quitté l‘île depuis longtemps. L’archipel des Baléares est très touristique mais le gouvernement espagnol assure que l’impact des récents attentats sur la fréquentation à Majorque reste très limité. Majorque est aussi la destination de vacances de la famille royale espagnole, qui pour l’instant n’a pas réagi à ces attentats.