DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les caciques du Fatah voient arriver une nouvelle génération

Vous lisez:

Les caciques du Fatah voient arriver une nouvelle génération

Taille du texte Aa Aa

Malgré une peine de prison à vie qu’il purge en Israël, Marwan Barghouti a été élu au comité central du Fatah. Une première pour ce leader palestinien charismatique, longtemps considéré comme le successeur de Yasser Arafat.

Son élection est symbolique du virage amorcée par le parti de Mahmoud Abbas. Une nouvelle génération émerge au plus haut niveau. 15 des 18 sièges du comité central sont ainsi revenus à de nouveaux élus. Parmi eux, l’ancien homme fort du Fatah à Gaza, Mohammed Dahlan. Pour qui le message des urnes est clair. ‘‘Les résultats de ce vote marquent la rupture entre le passé et le futur, at-t-il commenté. Le futur qui traitera toutes les questions politiques et structurelles du Fatah. Avec tout ce que cela implique quant à l’avenir de l’OLP et des relations internationales.’‘ Mahmoud Abbas devra donc composer avec cette jeune garde. Le président du Fatah a été réélu ce week-end. Mais il a essuyé des critiques tout au long du congrès de sa formation. La nouvelle génération a clairement demandé plus de pouvoir et plus de transparence au sein du parti. Et c’est dans ce contexte que Mahmoud Abbas va devoir regagner la confiance de son peuple et des militants du Fatah. Alors que l’actuelle direction est rendue responsable de l’enlisement du processus de paix. Et de la perte de contrôle de Gaza au profit du Hamas.