DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle condamnation pour Aung San Suu Kyi

Vous lisez:

Nouvelle condamnation pour Aung San Suu Kyi

Taille du texte Aa Aa

Aung San Suu Kyi passera 18 mois de plus en résidence surveillée. L’opposante birmane a été condamnée ce matin par un tribunal près de Rangoun. Elle avait d’abord écopé de 3 ans de détention. Une peine ramenée par la junte au pouvoir à un an et demie, qu’elle pourra effectuer à son domicile.

Ce verdict a suscité une véritable indignation au niveau international. Le régime de Rangoun est accusé de vouloir faire taire l’opposante en l’empêchant de reprendre une activité politique.

L’affaire qui l’a conduite devant la justice avait éclaté trois semaines seulement avant la fin d’une période d’assignation à résidence à laquelle elle était soumise.

Aung San Suu Kyi était accusée d’avoir hébergé John Yettaw, un ressortissant américain qui a passé deux nuits dans la maison de l’opposante. Ce vétéran du Vietnam avait rejoint le bâtiment à la nage, en traversant un lac. Pour cela, il a été condamné de son côté à 7 ans de travaux forcés. Signe de la sensibilité du procès, 2000 membres des forces de sécurité avait été mobilisés aux alentours du tribunal pour éviter toute manifestation. Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix en 1991, a passé 14 des 20 dernières années privée de liberté.