DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Téhéran, la libération de la franco-iranienne Nazak Afshar redonne l'espoir pour la française Clothilde Reiss

Vous lisez:

A Téhéran, la libération de la franco-iranienne Nazak Afshar redonne l'espoir pour la française Clothilde Reiss

Taille du texte Aa Aa

Employée depuis 18 ans au service culturel de l’ambassade de France en Iran, Nazak Afshar a dormi hier soir chez elle après sa sortie de prison où elle était détenue depuis son arrestation jeudi dernier.

Une nouvelle qui a réjoui son fils résidant à Paris avec lequel elle s’est entretrenu au téléphone. Nazak Afshar avait comparu samedi dernier avec Clothilde Reiss devant un tribunal de Téhéran. Sa libération redonne l’espoir d’une issue positive pour la jeune universitaire française ce qui rassure son père. Arrêtée le 1er juillet dernier pour avoir participé à des manifestations contestant l‘élection présidentielle, Clothilde Reiss pourrait bénéficier d’une liberté conditionnelle assortie d’une assignation à résidence à l’ambassade de France de Téhéran jusqu‘à la fin de son procès pour espionnage. Un procès dont les “charges sont inexistantes” selon Paris.