DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Typhon Morakot : la tragédie se poursuit sur l'ile de Taïwan

Vous lisez:

Typhon Morakot : la tragédie se poursuit sur l'ile de Taïwan

Taille du texte Aa Aa

Le typhon Morakot qui avait un moment été reclassé en tempête tropicale n’en finit pas de secouer l’ile de Taïwan à quelques encablures de la côte méridionale chinoise. Après avoir tué plus d’une centaine de personnes pendant la semaine sur l’ile, les glissements de terrain dûs au passage du typhon, sont responsables de la mort probablement de 300 autres personnes au sud de l’ile : elles sont officiellement portées disparues mais sont pour les équipes de sauvetage certainement enfouies sous la boue qui a submergé leur village. Par ailleurs les sauveteurs rencontrent souvent des difficultés dans la région du sud de l’ile, au relief très accidenté par endroits.

“Le secteur est une formation rocheuse, explique ce secouriste et c’est plus dur de trouver des points d’ancrage, quand on grimpe. Et juste sous les rochers, il y a la rivière sans aucun banc de sable donc les gens peuvent facilement être emportés par le courant s’ils tombent dans l’eau”. Le gouvernement de Taïpei, accusé à de nombreuses reprises de ne pas avoir suffisamment pris la mesure du drame, a décidé l’envoi de troupes supplémentaires pour secourir les sinistrés situés dans des dizaines de villages de montagnes complètement isolés par la destruction des ponts et des routes, emportés par la boue. Désormais 38.000 militaires participent aux secours depuis que Taïwan a été touché le week-end dernier par le typhon qui a déversé trois mètres d’eau en une semaine. Près de 14.000 personnes ont été évacuées – par hélicoptère pour la plupart – et mises à l’abri depuis la mise en action du typhon Morakot.