DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vladimir Poutine visite l'Abkhazie en défiant la Géorgie qui condamne cette provocation

Vous lisez:

Vladimir Poutine visite l'Abkhazie en défiant la Géorgie qui condamne cette provocation

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre russe s’est rendu hier à Soukhoumi pour la première fois depuis août 2008, date à laquelle Moscou a reconnu l’indépendance de ce territoire géorgien dénoncée par Tbilissi.

Vladimir Poutine a promis un soutien militaire et financier à l’Abkhazie moins d’une semaine après le premier anniversaire de la guerre russo-géorgienne pour le contrôle de l’Ossétie du Sud. Le chef du gouvernement russe a opté pour un ton offensif. “En Abkhazie comme en Russie, nous ne sommes pas contre la présence d’observateurs étrangers de l’ONU et de l’OSCE, mais il faut être réaliste, les accords avec l’Abkhazie doivent être conclus une fois son indépendance reconnue”. Vladimir Poutine avait déclaré auparavant qu’il ne pouvait pas exclure un nouveau conflit avec la Géorgie tant que le président Saakachvili serait au pouvoir. A Tbilissi, le vice-ministre géorgien des affaires étrangères a vivement protesté contre les propos et la visite du premier ministre russe à Soukoumi. Il a dénoncé “une nouvelle tentative de destabiliser la situation et de faire monter la pression dans le Caucase”. Londres a réaffirmé dès hier soir son “attachement à l’intégrité territoriale de la Géorgie”.