DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Islandais ne veulent pas payer pour Icesave

Vous lisez:

Les Islandais ne veulent pas payer pour Icesave

Taille du texte Aa Aa

Les Islandais ne veulent pas régler l’addition. 3000 personnes ont manifesté devant le Parlement à Reykjavik pour demander à leurs députés de ne pas voter l’accord d’indemnisation des clients étrangers de la banque Icesave. Un accord s‘élevant à 3,8 milliards d’euros, conclu avec le Royaume-Uni et les Pays-Bas en juin. Plus de 300 000 épargnants britanniques et néerlandais ont été ruinés fin 2008 lorsque la banque a mis la clé sous la porte. Depuis elle a été nationalisée, et l’Islande s’est engagée à rembourser les pertes.

Pour Einar Gudmundsson, “ce problème n’est pas celui de la nation, mais celui des patrons de la banque. Le gouvernement islandais veut que nous en assumions les conséquences, et nos enfants aussi. C’est inacceptable” a ajouté l‘écrivain. “Je montre mon soutien aux députés qui ne veulent pas voter en faveur de cet accord” explique ce manifestant “et je pense qu’il est vital que nous soyons unis pour rejeter ce texte injuste”. Chaque Islandais devrait ainsi débourser 12 000 euros. 70% de la population est donc opposée au règlement de la dette d’Icesave, filiale en ligne de Landsbanki. Un dossier qui complique les projets du gouvernement islandais car les Pays-Bas ont fait du remboursement une condition sine qua none pour accepter l’entrée de l’Islande dans l’Union européenne.