DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Miracle et tragédie à Taïwan

Vous lisez:

Miracle et tragédie à Taïwan

Taille du texte Aa Aa

C’est un miracle en plein drame. Près d’une semaine après le passage du typhon Morakot à Taïwan, les sauveteurs ont retrouvé ce bébé de quelques jours dans l’est de l‘île. Le nourrisson et sa mère se portent bien. Les secours sont à pied d’oeuvre car 15 000 personnes seraient toujours isolées. L’accès aux zones montagneuses ayant été bloqué par les coulées de boue. Mais les miracles sont rares. Ce sauveteur, en perdition dans un fleuve, a pu être repêché, trop tard toutefois pour s’en sortir vivant. Une victime de plus, un visage sur des chiffres qui ne cessent d’augmenter. Le président taïwanais parle désormais de 500 morts, car près de 300 personnes pourraient toujours être ensevelies sous la boue. Morakot est le pire typhon qu’ait connu l‘île en 50 ans. 50 000 militaires sont déployés dans le pays pour mener les opérations de sauvetage.