DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Woodstock : l'histoire d'un concert qui a changé le monde

Vous lisez:

Woodstock : l'histoire d'un concert qui a changé le monde

Taille du texte Aa Aa

‘‘Dégoûtant ou pitoyable ou les deux’‘ : c’est ainsi qu’il y a 40 ans, le Wall Street Journal décrivait Woodstock dans son éditorial. C‘était le 15 août 1969. Au nord de New York se jouait un concert polémique, symbole de son époque, de l’opposition entre conservatisme et volonté de voir le monde sous un autre angle, de la contre-culture. Le rendez-vous d’une jeunesse avide de liberté, de libération des moeurs. Qui chantait ses aspirations à travers le rock. ‘‘Forme dégénérée de musique’‘ écrivait le Wall Street Journal.

Sur la scène se relayaient Joan Baez, Carlos Santana, Joe Cocker, the WHO ou Janis Joplin. Les révoltés d’alors, devenus baby boomer, s’en souviennent encore: ‘‘J’avais 18 ans, j‘écoutais du rock et j’ai entendu dire qu’on organisait un festival de 3 jours. Beaucoup de gens ont pris des places et y sont allés. Je me souviens bien, c‘était 18 dollars pour trois jours. C’est complètement dingue, vus les prix aujourd’hui.’‘ Dans la boue, les hippies dansent nus, font l’amour, se droguent. Des transgressions qui aujourd’hui ne choquent plus. Et qui ont, peut-être, changé le monde.