DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

1,5 million de dollars exigés pour l'Artic Sea

Vous lisez:

1,5 million de dollars exigés pour l'Artic Sea

Taille du texte Aa Aa

Un million et demi de dollars : ce serait le montant de la rançon réclamée par les pirates de l’Artic Sea, d’après le site internet du Financial Times Deutschland. Difficile d’en savoir plus car les informations sur la position du cargo et le sort de son équipage russe filtrent au compte-gouttes. Les autorités ne veulent pas “mettre l’enquête en péril”. L’Otan et la Russie ont tenu à faire savoir qu’elles coordonnaient leurs efforts pour localiser le vraquier, disparu depuis deux semaines.

“Toutes les informations intéressantes et objectives sont tout de suite communiquées à Moscou, au quartier général de la marine russe”, a expliqué Dmitri Rogozine, l’ambassadeur russe auprès de l’Otan. “Le reste des informations, plus détaillées, n’est pas susceptible d‘être révélé car elles pourraient être utilisées par ceux qui sont derrière la prise d’otages du bateau”. Dernières traces de l’Artic Sea : le 30 juillet au large des côtes bretonnes, ensuite plus rien. Le cargo aurait été repéré avant-hier à 700km du Cap Vert, une information que le Kremlin refuse de confirmer. Le vraquier transporte officiellement du bois, valeur de la marchandise : un peu plus d’un million d’euros. Mais la thèse d’une cargaison secrète est également évoquée pour expliquer le mystère qui règne autour de la disparition du navire.