DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Encore des dizaines de disparus dans l'accident d'une centrale hydroélectrique en Russie


Russie

Encore des dizaines de disparus dans l'accident d'une centrale hydroélectrique en Russie

Alors que les familles des victimes pleurent leurs morts, l’attente devient de plus en plus insoutenable pour les proches des disparus dans l’explosion qui a touché lundi la centrale hydroélectrique de Saïano Chouchenskaïa, à Tcheremouchki, en Sibérie. Quatre mille trois cents km à l’est de la capitale Moscou. Le bilan est actuellement de 13 morts, 15 blessés et plus de 60 disparus. Avec très peu d’espoir de retrouver des survivants…

Selon les premiers éléments de l’enquête, une brusque élévation de la pression de l’eau dans l’une des dix turbines aurait détruit la turbine concernée puis provoqué des explosions en chaîne dans l’immense salle où se trouvent ces machines. Par ailleurs, une nappe de produits pétroliers longue de 80 km s’est échappée de la centrale pour s‘écouler dans le fleuve Iénisseï. Avec une potentielle catastrophe écologique à la clé. La vétusté de cette centrale, la plus grande du pays, est vraisemblablement à l’origine de l’accident. Lorsqu’elle avait été inaugurée en 1978, elle était considérée comme un joyau de la technologie soviétique. Mais les années ont passé et les installations ont souffert d’un manque d’entretien et de renouvellement des machines.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentat