DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Abdelbaset al-Megrahi est reparti, libre, pour la Lybie

Vous lisez:

Abdelbaset al-Megrahi est reparti, libre, pour la Lybie

Taille du texte Aa Aa

Le ministre écossais de la Justice a annoncé sa décision d’accéder à la demande du gouvernement libyen de libération pour raisons humanitaires d’Abdelbaset al-Megrahi, condamné pour l’attentat de Lockerbie.

L’ex-prisonnier a pris un avion officiel de Glasgow pour Tripoli. Le ministre écossais de la Justice : “Monsieur al-Megrahi n’a montré aucune compassion envers ses victimes, qui, elles, n’ont pas eu le droit de retourner au sein de leurs familles pour vivre leurs vies et leurs derniers jours. Il n’a fait preuve d’aucune compassion envers elles. Mais cela n’est pas une raison pour ne pas faire preuve de compassion envers lui et sa famille, pour ses derniers jours”. Megrahi a été condamné en 2001 à la prison à vie pour l’attentat de Lockerbie, il a purgé huit ans de prison dans une prison écossaise… Sa libération aujourd’hui, malgré les regrets exprimés par Washington, est très mal vécue aux Etats-Unis. Cet homme est le frère d’une des victimes : “Dire que la Secrétaire d‘état américaine a protesté… Vous savez, une chose que j’ai apprise en vingt-et-un ans de gouvernement américain, c’est que si le gouvernement américain veut imposer quelque chose à la Grande Bretagne, il y arrive toujours. Donc ne me prenez pas pour un idiot”. Sous entendu pour cet Américain, la réaction officielle de Washington ne serait que politique… Les familles des victimes de l’attentat se sont en effet toujours déclarées opposées à une remise en liberté du seul condamné dans cette affaire. Abdelbaset al-Megrahi, atteint d’un cancer de la prostate en phase terminale, n’aurait plus que trois mois à vivre.