DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat de Lockerbie : la liberté pour le poseur de bombe libyen ?

Vous lisez:

Attentat de Lockerbie : la liberté pour le poseur de bombe libyen ?

Taille du texte Aa Aa

Abdel Basset Al-Megrahi sera fixé sur son sort à la mi-journée. Ce Libyen condamné en 2001 à la prison à vie pour l’attentat de Lockerbie en Ecosse demande à être libéré pour raison médicale : à 57 ans, il souffre d’un cancer de la prostate en phase terminale.

Washington, comme les familles des victimes américaines, s’oppose fermement à sa relaxe. “Il serait absolument immoral de relâcher quelqu’un qui a été emprisonné sur la base de preuves de son implication dans un crime aussi horrible,” a déclaré la chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton. Les familles des victimes britanniques estiment quant à elles qu’Al-Megrahi devrait être autorisé à aller mourir dans son pays. Tripoli a de son côté menacé Londres de représailles économiques si son ressortissant n‘était pas libéré. La Libye estime avoir réglé son dû en acceptant de verser des compensations aux familles des victimes. Le 21 décembre 1988, une bombe avait détruit un boeing 747 de la compagnie américaine PanAm, alors qu’il survolait la ville de Lockerbie en Ecosse. 270 personnes avaient été tuées, dont 11 au sol.