DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : les conservateurs du parlement critiquent le choix de certains nouveaux ministres

Vous lisez:

Iran : les conservateurs du parlement critiquent le choix de certains nouveaux ministres

Taille du texte Aa Aa

La liste du nouveau gouvernement iranien remise par le président Ahmadinejad au parlement pour examen, suscite déjà de fortes réticences parmi les parlementaires du camp conervateur qui avait demandé au Président iranien de privilégier la compétence plutôt que la fidélité. Le chef du parlement a notamment mis en garde contre le manque d’expérience de certains candidats.

Parmi les trois femmes qui entrent au gouvernement, le choix de la ministre chargée de l’aide et des affaires sociales, une infirmière de 43 ans, en bas à gauche, est d’ores et déjà très critiqué. Même cose pour le ministre du pétrole en bas à droite Massoud Mir Kazemi qui n’a pas d’expérience reconnue dans le domaine pétrolier entretient en revanche des liens étroits avec les Pasdarans, l’armée idéologique du régime. Or certains conservateurs s’inquiètent de l’influence grandissante des Pasdarans dans les rouages du pouvoir. Le parlement iranien, au sein duquel le camp conservateur est majoritaire, doit se prononcer à la fin du mois sur chacun des 21 membres du nouveau gouvernement Ahmadinejad. Il est probable que certains d’entre eux n’obtiendront pas le feu vert du parlement.