DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La présidentielle afghane moins perturbée que prévu par la violence

Vous lisez:

La présidentielle afghane moins perturbée que prévu par la violence

Taille du texte Aa Aa

La deuxième élection présidentielle de l’histoire de l’Afghanistan n’a pas été trop gâchée par la violence malgré la menace des talibans.

Les près de 6.170 bureaux de vote répartis dans le pays ont fermé mais aucun résultat n’est attendu avant début septembre. Le président sortant Hamid Karzaï, qui reste le favori, a félicité la population afghane pour avoir défié les talibans en allant voter. Mais l’homme fort de l’Afghanistan, porté au pouvoir fin 2001 avec le soutien des Américains, risque de ne pas atteindre les 50% de voix nécessaires pour être élu dès le premier tour. Son ex-ministre des Affaires étrangères Abdullah Abdullah espère avoir mis l’actuel président en difficulté. Et l‘équipe de campagne d’Abdullah Abdullah a déjà déposé 30 plaintes de fraudes auprès des autorités. Elle accuse notamment des policiers d’avoir incité des électeurs à voter Karzaï. Le taux de participation n’est pas encore connu mais il pourrait être assez faible.