DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Taux de participation faible à la mi-journée en Afghanistan


Afghanistan

Taux de participation faible à la mi-journée en Afghanistan

En Afghanistan, malgré les mesures de sécurité très strictes mises en place aujourd’hui pour les élections présidentielle et provinciale, une fusillade a eu lieu ce matin dans Kaboul entre des rebelles et la police. Deux des talibans présumés ont été tués et un troisième arrêté.

D’autres incidents sporadiques ont été signalés dans le pays mais la situation reste relativement calme. Hamid Karzaï, le président sortant, est le favori de l‘élection. Il était crédité de 45% des votes il y a deux jours : “Il s’agit de la seconde élection présidentielle et parlementaire en Afghanistan et je suis sûr qu’avec l’aide de Dieu, elle servira la paix, le progrès et le bien-être du peuple afghan”. Hamid Karzaï pourrait ne pas atteindre la barre des 50% dès le premier tour en raison de l’opposition de son ancien ministre des Affaires étrangères, Abdullah Abdullah. “Je m’inquiète de la violence qui continue aujourd’hui, a déclaré ce dernier, des incidents violents, mais de façon générale je suis très optimiste”. Le taux de participation était très faible à la mi-journée sur place. Les Talibans ont menacé toutes les personnes qui se rendraient aux urnes et ont promis des attentats dans les bureaux de vote. A Kaboul, les commerces ont été fermés et de nombreux policiers et militaires quadrillaient la ville afin de dissuader toute initiative violente.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Piraterie