DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cent plaintes pour fraudes déjà déposées en Afghanistan

Vous lisez:

Cent plaintes pour fraudes déjà déposées en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

Les plaintes pour fraudes déposées par plusieurs rivaux du président sortant s’accumulent, 48 heures après le scrutin présidentiel en Afghanistan. Il y en a déjà près d’une centaine. Et l’Union européenne fait valoir sa préoccupation. Elle dit toutefois faire confiance aux autorités pour examiner chaque cas de manière impartiale. Au moins 40 de ces plaintes viennent du camp d’Abdullah Abdullah, et l’ex-ministre afghan des Affaires étrangères explique que “certaines urnes ont déjà été saisies”.

La commission électorale appelle le camp du docteur Abdullah et celui d’Hamid Karzaï à être patients. Dès le lendemain du premier tour de l‘élection, chacun d’entre eux a affirmé être le vainqueur. Les premiers résultats partiels ne sont pourtant attendus que début septembre.

La mission d’observation européenne fait remarquer par ailleurs, par la voix de son chef Philippe Morillon, que “le scrutin n’a pas été libre dans certaines régions de l’Afghanistan en raison de la terreur qui y règne”. La participation a été plus élevée dans le nord du pays, réputé plus favorable au Tadjik Abdullah Abdullah, que dans le sud pachtoun d’où est originaire Hamid Karzaï.