DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Suède et Israël au bord de la crise diplomatique

Vous lisez:

La Suède et Israël au bord de la crise diplomatique

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement israélien exige que Stockholm condamne officiellement un article de presse jugé antisémite. Cet article, paru dans le journal suédois Aftonbladet, affirme que l’armée israélienne aurait couvert voire organisé un trafic d’organes prélevés sur des Palestiniens tués. “C’est au journal de s’excuser, de prendre la responsabilité de cela, répond le chef de la diplomatie suédoise Carl Bildt. Je ne suis pas responsable légalement de ce que dit Aftonbladet”.

Mais en Israël, l’affaire provoque un vif émoi. “C’est un comportement inacceptable de la part du gouvernement suédois, critique le ministre israélien Daniel Hershkowitz. J’espère vraiment qu’il va très vite condamner d’une manière ou d’une autre cette publication”.

Ce “couac” diplomatique arrive plutôt mal car le ministre suédois des Affaires étrangères s’apprête à effectuer une visite officielle en Israël. Elle ne sera pas annulée pour autant. “Personne ne peut demander à notre gouvernement, tranche le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt, de violer la Constitution. Notre exécutif ne contrôle pas la publication des articles de presse”.

La Suède et Israël n’en sont pas à leur première polémique. Les droits de l’Homme sont souvent au coeur de leurs disputes.