DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dossier Opel : la coupe est pleine vis-à-vis de General Motors en Allemagne

Vous lisez:

Dossier Opel : la coupe est pleine vis-à-vis de General Motors en Allemagne

Taille du texte Aa Aa

Après les pouvoirs publics allemands qui s‘étonnent que General Motors n’aie pas encore choisi le repreneur d’Opel entre l‘équipementier automobile Magna et le fonds d’investissement RHJ; c’est au tour des salariés d’Opel d’exprimer leur ras-le-bol. Dans une déclaration lundi, le secrétaire du Comité central d’entreprise d’Opel Klaus Franz a affirmé que pour l’instant les salariés d’Opel – 25.000 en Allemagne – étaient restés sages mais que si le choix de General Motors pour la reprise d’Opel n‘était pas arrêté à la fin de la semaine, des actions seraient envisagées et des actions spectaculaires menées. On pense en premier lieu à des mouvements de grève qui pourraient affecter la production de la chaine Opel.

Si le constructeur américain n’arrête pas de différer sa décision concernant l’avenir de sa filiale Opel, l’américain aura été plus rapide à vendre Hummer sa marque de 4X4. En effet il ne manque plus à Tengzhong : fabricant chinois d’engins de BTP, que le feu vert officiel du gouvernement chinois pour acquérir la marque.