DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce: les pompiers reprennent la main face aux flammes à la faveur d'une accalmie

Vous lisez:

Grèce: les pompiers reprennent la main face aux flammes à la faveur d'une accalmie

Taille du texte Aa Aa

Les soldats du feu reprennent la main face aux incendies en Grèce. Une accalmie leur a permis de stopper la progression des flammes dans la région d’Athènes.

Selon le porte-parole des pompiers, en fin d’après-midi il n’y avait plus de foyer important actif, à l’exception du feu de Porto Germeno, à l’ouest de la capitale. Zone où seuls les hélicoptères peuvent être utilisés, les avions étant cloués au sol à cause des fumées et d’un vent trop violent. A l’est d’Athènes, autre front majeur, alors que les flammes avaient été jusqu‘à frôler les premiers faubourgs résidentiels d’Athènes, le déploiement de centaines de pompiers et de soldats a fini par payer. Les moyens aériens ont également apporté une aide précieuse. Dépassées, les autorités grecques ont bénéficié de renforts de la part de leurs voisins, France, Turquie, Autriche ou encore Espagne. Des renforts essentiellement aériens. Depuis samedi, plus de 15.000 hectares ont été parcourus par les flammes, le gouvernement estime à 150 le nombre d’habitations endommagées. Pour les experts, ces incendies constituent un “désastre écologique” qui va affecter la qualité de vie des Athéniens pendant encore des années.