DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington crée une unité spéciale pour interroger les suspects de terrorisme

Vous lisez:

Washington crée une unité spéciale pour interroger les suspects de terrorisme

Taille du texte Aa Aa

La CIA n’interrogera plus les suspects de terrorisme. Le président américain Barack Obama a annoncé la création d’une unité d‘élite spécialement affectée à cette tâche. Baptisée HIG abréviation pour Unité d’Interrogation des Détenus de Grande Valeur, elle sera basée dans les locaux du FBI, la police fédérale, et dépendra de la Maison Blanche.

Les méthodes d’interrogatoires qu’elle pourra utiliser n’ont pas encore été définitivement choisies, mais celles assimilées à de la torture et employées ces dernières années par la CIA, seront interdites. La CIA, qui n’en a d’ailleurs peut-être pas fini avec la justice pour les cas de violences lors d’interrogatoires. Un rapport bureau d‘éthique du ministère américain de la Justice préconise en effet la réouverture d’une dizaine de dossiers. Découverts en 2004 par l’inspecteur général de l’agence de renseignement américaine, ces cas de violences avaient été classés sans suite. Une réouverture pourraît exposer les agents de la CIA à des poursuites judiciaires.