DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incendie en Grèce : le gouvernement sous le feu des critiques

Vous lisez:

Incendie en Grèce : le gouvernement sous le feu des critiques

Taille du texte Aa Aa

Alors que la terre fume encore, le gouvernement grec marche sur des braises.

L’opposition socialiste et la presse lui reprochent de ne pas avoir su tirer les leçons des incendies meurtriers de 2007, ainsi que son incapacité à freiner la spéculation immobilière. Une enquête a été ouverte sur l’origine des feux qui ont ravagé 30 000 hectares d’oliviers, de terres agricoles et de forêts pendant trois jours. Des milliers de personnes ont dû fuir leur foyer. La plupart des zones touchées étaient dépourvues de chemins coupe-feu ou de bornes à incendie. Les vents violents ont qui plus est compliqué le travail des pompiers. Athènes, où vivent 5 millions de personnes, a perdu une grande partie de son poumon vert avec la destruction de milliers d’hectares de pinède. Les résidents sont scandalisés. “Malheureusement, ces feux nous rappellent ce qui s’est passé il y a deux ans dans le Péloponnèse et à un moment, il faut bien que les autorités et l’Etat prennent des mesures préventives adaptées de sorte que ce scénario ne puisse pas se répéter.” 59 Les conservateurs au pouvoir ne trouvent même plus grâce dans les journaux de droite, qui dénoncent en une des erreurs et des négligences. Les incendies de l‘été s’annoncent comme le dossier brûlant en cas de législatives anticipées l’an prochain.